Photo d'identité

Le noir est la seule couleur intérieure
et le seul savoir est d'en faire
une porte. (Bernard Noël)

Présentation :


1972
Pendant des études de chimie à Toulouse, Jean-Pierre Gachignard travaille comme pigiste aux éditions OPTA dirigées par Michel DEMUTH. C’est ce dernier qui lui donne une première chance en acceptant de publier des illustrations de nouvelles de science-fiction dans les magazines « Galaxie » et « Fiction » ainsi que les couvertures de ces revues sous le pseudonyme de Gache.
1973-1992
Le début d’une carrière dans l’ennoblissement textile à Troyes, donne un coup d’arrêt à cette activité intermittente. Les couleurs restent cependant présentes dans son activité de teinturier et de création de textures textiles. Dessin et peinture à l’huile restent des passions cultivées chaque jour, avec leur expression au moment des expositions parmi les artistes champenois en 1990 & 92 et une « Exposition Mozart » en 1991 à Rosières.
2001-2006
Les premières présentations animalières ont lieu lors d'expositions organisées à La Mure et à Grenoble en 2001.

Aujourd’hui :


C’est à partir de cette date que les portraits animaliers deviennent le sujet de prédilection du peintre.
Les Beaux Arts de Troyes permettent avec des croquis rapides de saisir les attitudes et de fixer les gestes des modèles vivants.
Les sorties dans la campagne environnante permettent de travailler les esquisses représentant les animaux familiers.
Les expositions en 2008 et 2009, « Les Chevalets d'Essoyes » notamment, attirent l’attention de responsables d’ associations
d’expression artistique qui invitent le peintre à exposer. C’est le début d’une nouvelle carrière saluée par la presse (Est Eclair, Libération Champagne).
Les portraits des animaux de compagnie font partie des travaux confiés à Jean-Pierre Gachignard qui, selon les désirs exprimés, les travaille selon deux techniques :
-pastel sec monochrome ou sépia & blanc
-peinture acrylique, technique qui permet de travailler tous les modes d'expression sur tout support.